Plaintel(22): Championnat France Raffa Volo du 30 mars au 1er avril

la-capitale-francaise-de-la-raffa-volo-est-plaintel_0

D’Italie à Plaintel :

Ce jeu de boules d’origine italienne, est pratiqué dans un club, au sud de Saint-Brieuc. Il a permis à ses pratiquants d’aller jouer jusqu’en Chine et en Afrique du Sud.

C’est un ancien poulailler, dans la campagne, à Plaintel, au sud de Saint-Brieuc. Il arbore une enseigne mystérieuse : « Raffa volo ». En y pénétrant, on découvre l’espace, immense, occupé par six longs terrains recouverts de synthétique.

On y joue aux boules. Mais à un jeu très particulier, créé en Italie, et qui prétend devenir une discipline olympique en 2024. Huguette et Marcel Rouault, désormais retraités, ont créé ce lieu, il y a une douzaine d’années.

« Nous sommes tous les deux nés à Plaintel, raconte Huguette. On n’a pas beaucoup bougé », rigole-t-elle. Pas bougé, que lui faut-il ? Elle a participé à un championnat du monde féminin… en Chine ! Lui a joué en compétition en Suisse et en Italie. Leur fils aîné, qui a été le 4e joueur mondial, est parti en Afrique du Sud. C’est chez eux, à Plaintel, que se situe le siège social de la fédération française de raffa volo. Comment Plaintel est-elle devenue la capitale nationale de ce sport méconnu ?

« Il y a 20 ans, nous étions en vacances dans le golfe du Morbihan, se souvient Marcel. On a vu dans Ouest-France l’annonce d’un championnat d’Europe de raffa volo à Quéven, près de Lorient. Ça m’a intrigué. Je joue à la boule bretonne depuis l’âge de 12 ans. » « Quand tu étais enfant, ajoute Huguette, il n’y avait pas beaucoup d’autres loisirs ici… »

Ils sont emballés par ce qu’ils découvrent : un jeu de boules très codifié, un arbitre qui mesure tout, un règlement précis, des joueurs concentrés, qui ne se déplacent pas sur le terrain mais obéissent à l’arbitre. Les terrains sont couverts et chauffés, on joue avec des boules calibrées, fournies par le club.

Quand le boulodrome de Quéven a fermé, Marcel a trouvé ce poulailler désaffecté. Trois ans de travaux, avec des copains, le week-end, et le club de Plaintel a pu ouvrir. « Nous avons récupéré leurs tapis. Heureusement : un seul tapis coûte 12 000 €. 26,50 m de long, 4 m de large et 8 mm d’épaisseur, chaque tapis pèse 700 kg. » Depuis, le club voit arriver des joueurs de toute la Bretagne, organise des compétitions, et se déplace un peu partout dans le monde.

La spécialité tire son nom du « tir de raffa », un tir particulier fait pour frapper, à la volée ou à l’aide du sol, une boule indiquée à l’avance.

Présentation du Championnat France :

Cliquez-ici pour la présentation du Championnat de France Raffa Volo

2018.03.30_RaffaVoloPlaintel