Grâces(22): Le parcours des handicapés passé au crible

La délégation ici avec Yann Jondot (au centre) a découvert qu'une amanagement était réalisé pour l'accès d'une allée au boulodrome couvert et un  autre aménagement sera installé sur une allée en extérieure

La délégation ici avec Yann Jondot (au centre) a découvert qu’une amanagement était réalisé pour l’accès d’une allée au boulodrome couvert et un autre aménagement sera installé sur une allée en extérieure

À Grâces, les handicapés peuvent jouer aux boules, ce qui n’est pas toujours aisé ailleurs. La commune se veut exemplaire dans la mise en accessibilité de ses équipements. Pour avancer encore sur le sujet, elle a fait venir l’ambassadeur national Yann Jondot.
La commune de Grâces se veut exemplaire en matière d’accessibilité des équipements pour tous : personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes. Afin de lancer un travail constructif sur ce sujet, la commune a invité Yann Jondot, paraplégique nommé ambassadeur national de l’accessibilité. Cette rencontre s’est tenue mercredi, à l’initiative d’Isabelle Loyer, élue chargée de la commission accessibilité, elle-même en situation de handicap.

Yann Jondot a observé l’organisation de la commune et analysé les actions prévues. Le maire, Yannick Le Goff, et des élus, ont réalisé un parcours en fauteuil, sur la commune, pour se faire une idée de l’accessibilité des bâtiments publics et constater ce qui fonctionne et ce qui reste à améliorer. « Il y a beaucoup de positif dans votre commune », a estimé Yann Jonbot qui a informé les élus sur des solutions simples et peu onéreuses pour améliorer les choses. Au boulodrome, par exemple, les handicapés aussi peuvent faire rouler la boule, grâce aux aménagements réalisés sur une allée couverte. Un autre aménagement similaire sera réalisé sur une allée extérieure.

Les jeunes conseillers veillent
Yann Jondot a présenté l’action qui va être menée dans le département avec l’association des maires de Bretagne et ruraux de France. Les élus sont invités à signer une charte communale. La commune signataire présenter ensuite des autocollants : A pour les actions réalisées, B pour celles en cours et C pour celles à l’étude et nomme un référent accessibilité. À Grâces, la charte sera signée en début d’année prochaine. La commune en fera un événement avec le retour de Yann Jondot et le conseil municipal des jeunes CMJ, qui se déplacera en fauteuil pour tester l’accessibilité des deux écoles.

Source : À Grâces, le parcours des handicapés passé au crible – Grâces – Le Télégramme