Grâces(22) : Les boules bretonnes gagnent du terrain

Créé sous l’égide de la fédération nationale du Sport en milieu rural, le championnat de boule bretonne connaît une croissance assez spectaculaire et trouve un nouvel ancrage à Grâces.

La fédération nationale du sport en milieu rural a créé une commission Boule bretonne, dont l’objectif est de valoriser et promouvoir ce jeu. Jean-Pierre Riou, de l’Union bouliste de Trévou-Tréguignec, en est le relais dans les Côtes-d’Armor. « Voilà deux ans, nous avons lancé un championnat officiel en Côtes-d’Armor dont l’effectif a plus que triplé en un an », témoigne-t-il.

Élargir le championnat au département

La première année a fédéré six équipes et 50 licenciés ; la deuxième a atteint dix-neuf équipes et 170 licenciés, dont 25 femmes. Pour l’heure, il se cantonne au nord d’une ligne Plestin-les-Grèves, Lannion, Paimpol. « L’objectif de la fédération est d’élargir ce championnat à l’ensemble du département et aujourd’hui », a-t-il expliqué, vendredi soir, lors d’une réunion de présentation, au Bar des sports.

De dix-neuf à trente équipes

Le championnat se joue par équipe de quatre minimum, avec une étape en pen eus pen, une autre en doublettes, puis en quadrettes. Il s’agit d’un championnat échelonné comme il en existe dans d’autres sports, « une formule qui permet une participation plus large. » Les parties sont planifiées le samedi, de 14 h à 18 h 30, tous les quinze jours, d’octobre à mars. Le coût annuel de la licence s’élève à 10 € par joueur.

Informations sur le site internet du comité régional des sports en milieu rural de Bretagne

Source : Grâces. Les boules bretonnes gagnent du terrain