Règlement FNSMR

Fnsmr

A : Matériel

Article 1 :

Aires de jeux – 16 à 18 mètres de longueur. – 3 à 4 mètres de Largeur. – Délimités par des planches ou des bordures cimentées. – Couvertes ou à l’aire libre. – Le sol sera stabilisé ( terre battue, sable, herbe, moquette)

Article 2 :

Les Boules – 600 à 1000 grammes. – 93 à 107 mm de diamètres. – En matières synthétiques. – Les Boules plombées, fortées ou cassées sont interdites.

Article 3 :

Le petit – 25 à 40mm de diamètres. – En métal ou en bois.

Article 4 :

Le marquage sur le bord des aires de jeux – 1 m : Pour contrôler la validité des boules qui reviennent après avoir touché le fond. – 1,50 m : Appelé Pal , il limite la position du joueur lors de la pose ( les deux pieds doivent être à l’intérieur du pal, il peut se déplacer sur toute la largeur), c’est aussi la limite à ne pas dépasser lors du lancé du petit. – 2,50 m : Limite à ne pas dépasser lors du tir. – 2/3 de la longueur : Limite minimum du petit au lancé.

B : Déroulement d’une partie

Article 5 :

Présence dans les allée suite à un tirage Une équipe qui n’est pas présente 10 minutes après la fin du tirage est éliminée.

Article 6 :

Entraînement L’aller et retour d’entraînement au début d’une partie ne sont pas autorisés. Il est interdit de s’entraîner dans l’allée désignée avant l’arrivée des adversaires (une pénalité peut être infligée par les organisateurs en cas de non respect de cette règle).

Article 7 :

Vérification des boules Les joueurs devront se prêter à la vérification de leurs boules par les adversaires à leur arrivée sur le terrain de jeu. Les réclamations ne seront plus admises après la deuxième mène de chaque partie. Il est interdit de changer de boules en cours de partie, sauf cas de force majeure (perte ou casse).

Article 8 :

Lancer du petit pour débuter la partie L’équipe ayant gagné le TOSS choisit son petit et le lance. Si le petit au premier lancer a été placé dans les limites (article 9), il y restera, dans le cas contraire il sera lancé une deuxième fois par un joueur de la même équipe. Si le petit n’est pas encore dans les limites de jeu autorisé, ce sera l’équipe adverse qui le lancera et ceci alternativement, jusqu’à ce qu’il soit dans les limites

Article 9 :

Limitation de placement du petit au lancer Longueur minimale égale aux 2/3 de celle du jeu. Maximale à 1.50m de l’extrémité opposée. Distance minimale aux bandes 0.50m . La mesure se prend au bord du petit.

Article 10 :

Ordre de lancer des boules L’équipe n’ayant pas gagné le TOSS doit ensuite jouer sa première boule, puis c’est autour de l’équipe adverse. Ensuite l’équipe n’ayant pas acquis le point doit rejouer et jusqu’à qu’elle obtienne le point.

Article 11 :

Lancer de la boule – Le jeu sous main est INTERDIT. – Le placeur doit avoir les deux pieds devant la ligne de pal des 1.50 m. – Le tireur doit avoir les deux pieds devant la ligne des 2.50 m lorsqu’il lâche sa boule.

Article 12 :

Les boules non jouées Les boules non jouées doivent être toutes disposées dans le fond de jeu pour contrôle réciproque de la puissance de l’adversaire.

Article 13 :

Décompte des points en fin de mène – L’équipe qui a acquis le point comptabilise le nombre boules qui sont le plus proche du petit par rapport à la boule la plus proche de l’adversaire. – 1 point par boule.

Article 14 :

Ordre de lancer du petit et des boules pour les mènes suivantes L’équipe qui aura marqué, lancera le petit et jouera la première boule. Puis c’est autour de l’équipe adverse de jouer. Ensuite l’équipe n’ayant pas acquis le point doit rejouer et jusqu’à qu’elle obtienne le point.

Article 15 :

Fin de la partie L’équipe qui aura acquis 10 ou 12 points gagnera la partie.

C : Faits de jeu

Article 16 :

Remplacement de joueur En cas de force majeure, toute équipe incomplète peut remplacer un ou plusieurs joueurs absents par l’admission de joueurs libres avec l’accord des organisateurs. Les joueurs déjà engagés dans la compétition et éliminés ne peuvent rejouer.

Article 17 :

Déplacement du petit ou d’une boule – Si le petit va au fond en début de mène, le laisser au fond ou le relever au bon vouloir des deux équipes. – Si le Petit (ou une boule) se trouvant collé aux planches (côté ou fond) se trouve déplacé par vibration de celles-ci ( ou elle) sera remis à sa place initiale.

Article 18 :

Ordre de jeu en cas d’égalité Lorsque deux boules adverses sont à égales distance du petit ou le touchent soit directement ou indirectement, par ce que des corpuscules étrangers se sont fixés par adhérence ou attraction, l’équipe ayant joué la dernière et n’ayant pas acquis le point doit rejouer. En cas de situation inchangée, l’équipe adverse joue ensuite et l’alternat continue autant que la situation demeure inchangée. Si la position des boules ne change pas avant la fin, le coup est nul. Cette même règle s’applique lorsque la première boule jouée est tirée et que les deux boules vont hors jeu. L’équipe qui a tiré doit jouer.

Article 19 :

La première boule sort du jeu Elle est considérée comme jouée et c’est à l’adversaire de jouer.

Article 20 :

Toute boule ou petit sortie du jeu et qui revient Toute boule sortie du jeu et qui revient après réflexion sur un obstacle extérieur est annulée. Le coup est annulé si le petit, mis hors jeu, revient.

Article 21 :

Toute boule montée sur un groupe de boules Toute boule montée sur un groupe de boules n’est pas considérée comme hors jeu bien qu’elle ne se trouve plus dans le plan du terrain de jeu. Sera considérée comme hors jeu, toute boule restée en équilibre sur une bande ou coincée entre deux planches.

Article 22 :

Une boule cassée Dans une boule cassée, au cours du jeu c’est le plus gros morceau qui compte. En cas de deux morceaux identiques le plus loin sera pris en compte. Toutes les conséquences du coup (boules ou petit déplacés par les différents éclats) sont bonnes.

Article 23 :

Un coup est annulé Un coup est annulé lorsque le petit, après réflexion sur un obstacle, revient suffisamment en arrière pour franchir la ligne médiane transversale. Un coup est annulé si le petit n’est plus dans le plan de jeu, sauf s’il reste sur un groupe de boules. Un coup est encore annulé si le petit est enfoncé dans la terre ou s’il est coincé sous un barrage et ce de plus de la moitié, devenant ainsi « indéplaçable « .

Article 24 :

Boule enlevée avant la fin du coup Toute boule enlevée avant la fin du coup ou le décompte des points sera considérée comme nulle. Si le petit est enlevé avant la fin du coup, les adversaires marquent autant de points que l’équipe a de boules ( 4 ou 6 en doublettes, 6 en triplettes, 8 en quadrettes).

Article 25 :

Les mesures On peut mesurer à chaque instant de la partie même si une équipe n’a plus de boule à jouer. Si une boule ou le petit est bougé au cours d’une mesure, le coup appartient à l’équipe adverse. Le même coup est nul au cas où la faute incombe à l’arbitre. Il est interdit de lever une boule gênante pour mesurer.

Article 26 :

En cas de coup douteux En cas de coup douteux, la mesure doit être faite en premier par un joueur de l’équipe ayant lancé la dernière boule. Un joueur de l’équipe pourra ensuite vérifier. Si le doute persiste, il est fait appel à un responsable de l’organisation dont la décision sera obligatoirement admise. Une équipe ayant joué indûment ne pourra plus réclamer le bénéfice d’une nouvelle mesure et le point appartient alors à l’adversaire.

Article 27 :

Une boule ou petit qui bougent Une boule (ou le petit) bougée par un animal ou un spectateur est remise à la place qu’elle occupait. Une boule arrêtée, freinée ou accélérée par la même cause est rejouée. Cette même règle est appliquée lorsque les déplacements et arrêts sont causés par une force majeure dont les caractères sont la soudaineté et l’imprévision.

Article 28 :

Boule jouée et touchée par un adversaire Toute boule jouée et touchée par un adversaire est à rejouer et toute boule touchée par un partenaire est annulée.

Article 29 :

Interdit de modifier le terrain Il est interdit de modifier le terrain à partir du 1er lancer du petit de la partie à l’exception des traces faites par le dernier lancer de l’adversaire.

Article 30 :

Interdit de modifier la position des boules Tout joueur surpris à modifier la position des boules jouées sera exclu de la partie.

Article 31 :

Une boule lancée par erreur – Lorsqu’un joueur lance par erreur la boule de l’adversaire, celle-ci sera enlevée et rendue à l’adversaire et la boule correspondant au joueur sera annulée. – Lorsqu’un joueur lance par erreur la boule d’un de ses équipiers, celle-ci sera considérée comme bonne mais devra rester en place. Le partenaire devra jouer la boule de celui ayant commis l’erreur. Les joueurs d’une même équipe peuvent intervertir leurs boules entre eux en cours de partie.

Article 32 :

Boule qui frappe le fond de l’allée,

– Toute boule qui frappe le fond de l’allée et qui revient à plus d’un mètre est annulée.

– Si une boule venant frapper le fond de l’allée rentre en contact avec une ou plusieurs boules ou le petit, elle est :

A – Bonne si elle reste à moins d’un mètre du fond.

B – Mauvaise si elle sort du mètre.

– Le petit ou les boules qui se trouvent dans le mètre et qui seraient frappés lors de ce retour du fond restent sur leur nouvel emplacement.

Ce règlement de la Boule Bretonne de la FNSMR a été validé le 13 mars 2015 par la Commission Nationale Boule Bretonne de la Fédération, seule habilitée à le faire évoluer